4

4

mercredi 30 janvier 2019

983-UNE LETTRE DE 1872 AU DOS DE TROIS PHOTOS NIÇOISES DE DEGAND




- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice, Plage des Ponchettes, recto, vers 1868-1871,
aucune indication imprimée ou manuscrite,
tirage albuminé de 6x10,3 cm contrecollé sur carton de 7x11,3 cm,
Collection personnelle.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice, Plage des Ponchettes, verso, vers 1868-1871,
étiquette collée à l'envers portant en lettres dorées sur fond noir entouré d'un liseré doré,
"E.A.POUZET OPTICIEN 
NICE ET GENEVE"
carton de 7x11,3 cm, Collection personnelle.
Inscriptions manuscrites au verso :
 "La plage où les bateliers retirent leurs bateaux pour éviter la marée, où les blanchisseuses font sécher leur linge. A droite, la préfecture devant laquelle se trouve l'ancienne promenade de Nice où se donnaient les concerts il y a 20 ans. Cette promenade est bordée de chaque côté par les cheminées des maisons qui sont creusées sous la promenade - N° 2".


- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice, Promenade des anglais, recto, vers 1868-1871,
aucune indication imprimée ou manuscrite,
tirage albuminé de 6x10,3 cm contrecollé sur carton de 7x11,3 cm,
Collection personnelle.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice, Promenade des anglais, verso, vers 1868-1871,
texte imprimé en rouge en caractères gothiques, 
"Collections de vues pour album 
 et Stéréoscope 
par Degand",
 carton de 7x11,3 cm, Collection personnelle.
Inscriptions manuscrites au verso :
"Panorama de la promenade des Anglais - N° 2 -
vue du jardin public où ont lieu les concerts - hôtel des Anglais où nous avons logé depuis le mercredi 24 janvier jusqu'au samedi 27 janvier. Hôtel très bon mais horriblement voleur et fréquenté par les grandes cocottes. Ne pas y loger sans nécessité. Le torrent qui traverse la promenade des Anglais s'appelle le Paillon".



- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice. Panorama de la Promenade des Anglais, Les Hôtels, Le Casino International, recto, vers 1868-1871,
aucune indication imprimée ou manuscrite,
tirage albuminé de 6x10,3 cm contrecollé sur carton de 7x11,3 cm,
Collection personnelle.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice. Panorama de la Promenade des Anglais, Les Hôtels, Le Casino International, verso, vers 1868-1871,
texte imprimé en rouge en caractères gothiques,
"Collections de vues pour album
 et Stéréoscope
par Degand",
carton de 7x11,3 cm, Collection personnelle.
Inscriptions manuscrites au verso :
"Nice le Casino, très bel établissement peu fréquenté, très ennuyeux. Concert deux fois par jour, bal où nous avons vu quatre couples. Le propriétaire a fait faillite, il sera remplacé la saison prochaine par un individu qui promet merveille. Abonnement 30 francs par mois pour une personne seule, 45 francs pour un ménage, 5 francs pour l'abonnement d'un jour - on y dîne très bien pour 6 francs vin compris - N° 2
Dîner et assister au bal du 13 février - bal masqué ensuite au français".


LA LETTRE

Le texte de ce courrier (cartes), rédigé au dos de trois petites photos, commente la vue et le séjour niçois accompli par un couple en janvier et février.

L'année de ce courrier est indiscutablement l'année 1872, ce qui est confirmé par la recherche dans un calendrier perpétuel des jours et dates évoqués mais également par l'annonce du changement de propriétaire du Casino qui prendra davantage le nom de "Cercle International" fin 1872.


LE VENDEUR

Les photos ont été acquises au début de l'année 1872 dans la boutique de l'opticien Pouzet ainsi que le révèle l'étiquette de l'une des trois photos.



Au-delà de rappeler les liens entre photographes et opticiens, cette étiquette évoque la diffusion des photographies dans plusieurs boutiques.

L'opticien "Pouzet, Arnoux" n'apparaît dans les annuaires niçois, au 8 ou 10, Jardin-Public, qu'entre 1872 et 1875, ce qui induit une installation en 1871 et un départ en 1875 et confirme la crédibilité de la date d'achat de ces photographies, la boutique se trouvant de plus au cœur du périmètre délimité par les photos achetées.


- Publicité pour l'opticien Pouzet, parue en page 4 dans Les Théâtres de Nice de janvier à avril 1875.


Un autre opticien nommé Gustave Pouzet (deuxième prénom ou autre membre de la même famille ?) est connu pour sa deuxième édition de son "Essai de Climatique sur Nice" en 1873.

L'opticien Arnoux Pouzet a peut-être regagné Genève et sa boutique 8, rue du Mont-Blanc, en 1875. Il semble que ce soit lui dont le décès est cité à Lyon en 1902 (Lyon, Bulletin Municipal de 1903).


LES PHOTOGRAPHIES

Les photographies de la Promenade des Anglais portent au verso le tampon le plus ancien du photographe Eugène Degand (1829-1911). Ce tampon désigne habituellement les tirages réalisés entre 1868/69 et 1872, ce qui correspond parfaitement à la date de ce courrier et à celle des vues. En effet, la présence du Casino de la Ville de Nice et celle du Kiosque à musique achevés en 1867, impliquent au plus tôt des prises de vue réalisées fin 1867-début 1868.

Si l'on prend en compte la croissance de la végétation présente sur deux des trois photos, en relation à d'autres photos contemporaines des mêmes lieux (arbre présent devant l'Hôtel des Anglais voisin du Casino et végétation qui entoure le Kiosque à musique), la date de ces photographies peut être située vers 1870.

Vendues en janvier ou février 1872, ces vues ont probablement été déposées par Eugène Degand (qui possède alors un magasin rue Paradis, à proximité de la boutique de l'opticien) dès l'ouverture de la boutique d'Arnoux Pouzet, en 1871.