4

4

samedi 23 septembre 2017

747-JANE PLANSON (NÉE EN 1966) : DESSINS ET PEINTURES, 2012-2017





- PLANSON Jane (née en 1966), Entre chien et loup le sexe de la femme, 2015,
huile, pigments et cire sur papier, 30x57 cm.



La série intitulée, "Entre chien et loup", a commencé à la fin de l’année 2010 à l’issue d’une expérience traumatique au cours de laquelle je ne pouvais distinguer ce qui relevait de l’état de rêve ou d’éveil. Ce flottement a duré longtemps au point d’engendrer un doute sur la réalité. Clément Rosset dans "Récit d’un noyé" évoque cet état.

Peindre permet de redonner unité à cette double réalité étrange et inconfortable qui vous a transformée, un temps indéfini, en spectre de vous-même.

Entre chien et loup désigne métaphoriquement ce moment où la lumière décline et où notre cerveau met tout en œuvre pour anticiper ce noir qui s’annonce. 

Les détails se dissolvent et obligent à capturer l’essentiel. Quand le jour tombe le réel menace de disparaître, alors le désir impérieux de le maintenir et de l’incarner devient irrépressible. Il s’agit de ne plus vouloir s’absenter du monde. La série se poursuit donc depuis cette date. 

Les outils utilisés pour répondre à cette urgence sont volontairement rudimentaires : bâton d’huile, exclusion du pinceau. Il faut aller vite.

Texte de Jane Planson


 
- PLANSON Jane (née en 1966), Dessins,
huile, pigments et cire sur papier.



- PLANSON Jane (née en 1966), Grégory B., les yeux noirs déclinaison de l'invisibilité, 2012-2016,
huile, pigments et cire sur toile, 100x100 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Du sang, de la lymphe et du lait, 2014,
huile, pigments et cire sur papier, 50x65 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Du sang, de la lymphe et du lait, 2014,
huile, pigments et cire sur papier, 50x65 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Around the heart, 2013,
huile, pigments et cire sur toile, 100x70 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Dusty papers, 2016,
huile, pigments et cire sur papier, 26x21 cm.


 - PLANSON Jane (née en 1966), Dusty papers, 2016,
huile, pigments et cire sur papier, 26x21 cm.


 - PLANSON Jane (née en 1966), Dusty papers, 2016,
huile, pigments et cire sur papier, 26x21 cm.



La série des "Dusty papers" résulte d’une impossibilité : celle d’avancer et de produire en fonction d’une intention. Les corps figurés se situent dans un environnement indéfini. Nus, identifiables, ils se soumettent à un contexte incertain, le leur, celui du cadre, de la matière environnante… Ils se suspendent, s’arque boutent, s’affirment dans l’attente, l’imminence ou le déroulement d’un événement dont on ne connaît ni la nature, ni le début, ni la fin. Ils sont eux-mêmes événement.

Une composante de l’événement survient avec la matière, une matière terreuse, poussiéreuse qui submerge, éclabousse, dissout et menace. Les figures s’extraient, s’abandonnent, jouent et font corps avec la granuleuse poussière ocre cendre qui entre dans le cadre. Ce cadre définit un espace laboratoire, un terrain de rugby-ring de boxe où le hasard et l’aléatoire ont droit de cité.

La matière incarne et désincarne la figure par effraction. La main retourne, plaque, imprime et éreinte la chair du papier sur la chaux murale désagrégée et la cendre collectée dans l’atelier. Murs et sol deviennent alors outils. La frontalité, le vis-à-vis, le travail à l’endroit, la visibilité, ne suffisent plus à produire sens et justesse.

Ces figures éprouvées à l’envers entrent alors en résistance et assistent à leur propre métamorphose, à leur possible devenir dans une narrativité induite par la série. 

Métaphore d’un rapport entre le monde et soi. Il s’agit de ne plus vouloir ou pouvoir regarder ce qui se présente et se représente. Il s’agit de devenir étranger, de perdre conscience, d’espérer que la matière accidentelle et le poids du corps génèrent une ligne de faille déterminante et révélatrice. L’intention renaît alors, à force d’abandon et de dissipation forcés. 

Texte de Jane Planson



- PLANSON Jane (née en 1966), Entre chien et loup, 2015,
huile, pigments et cire sur papier, 30x57 cm.

- PLANSON Jane (née en 1966), Entre chien et loup, 2015
huile, pigments et cire sur papier, 30x57 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Le vent se lève, 2014,
huile, pigments et cire sur zinc, 30x40 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Confluences, 2013,
huile, pigments et cire, 25x21 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Le vent se lève, 2014,
huile, pigments et cire sur zinc, 30x40 cm.


- PLANSON Jane (née en 1966), Sans doute un théâtre à Porto, 2012,
huile, pigments et cire sur toile, 162x130 cm.


 - PLANSON Jane (née en 1966), Raymond Chandler rather than J.C. Passeron, 2017,
huile, pigments et cire sur papier, 80x107 cm.


 - PLANSON Jane (née en 1966), Reality (1), 2017,
huile, pigments et cire sur papier, 70x100 cm.


VOIR LA VIDÉO (0 MN 55, 2017),
VERNISSAGE DE L'EXPOSITION JANE PLANSON, 27 AVRIL 2017,
MONT-SAINT-AIGNAN, GALERIE LA PASSERELLE.





VOIR LE SITE DE L'ARTISTE