4

4

mercredi 12 avril 2017

691-TSPÉ-FICHE DE RÉVISION-WEIWEI, OROZCO, TAYOU-SÉLECTION D’ŒUVRES




VOIR ÉGALEMENT SUR CE BLOG 




LE MONDE EST LEUR ATELIER :
AI WEIWEI, NÉ EN CHINE EN 1957, 
GABRIEL OROZCO, NÉ AU MEXIQUE EN 1962,
PASCALE-MARTHINE TAYOU, NÉ AU CAMEROUN EN 1967.



TITRE
DATES
OEUVRE
LIENS
ANALYSE

AI WEIWEI
1
Dropping a Han-Dynasty Urn
1995
 
Marcel Duchamp, Trois stoppages étalon et leurs règles à tracer, 1913-14
Arman, Violon (Colère), 1962

Ai Weiwei, Han Dynasty Urn with Coca-Cola Logo paint, 1994, Coloured Vases, 2006, Template, 2007, Dust to Dust, 2008



Séquence photographique
Triptyque (connotation religieuse et occidentale)
Corps/autoportraits
Trace d’une performance
Geste iconoclaste
Objet d’art
Passé culturel chinois
Destruction/création
Chute
AI WEIWEI
2
Fairytale People
2007
 

Série photographique
Trace du projet (Conte de fées)
1001 chinois choisis pour Kassel
Voyage de 2 semaines (par contingents de 200)
Ouverture, migration
Rencontre Orient/Occident
Performance, corps, œuvre vivante, humaine et sociale
Vie sur place, tourisme, reportage, documentation



AI WEIWEI
3
Sunflower Seeds
2010
 
Allan Kaprow, Yard, 1961
Carl Andre, 10x10 Altsadt Copper Square, 1967
Walter de Maria, Earth Room, 1968
Christian Boltanski, Réserve, Le Lac des Morts, 1990
Antony Gormley, Field for the British Isles, 1991-1993,
Kadishman Menasche, Schalechet, 1999
Olafur Eliasson, The Wheather Project, 2003, et, Riverbed, 2014

Thomas Hirshhorn, Too Too-Much Much, 2010

Ai Weiwei, Profile of Duchamp, Sunflower Seeds, 1983, Soft Ground, 2009, He Xie, 2010-2011, Straight, 2008-2012, Cao, 2014, Trace, 2014



Installation/Environnement/Œuvre in situ
Paysage visuel et sonore (sol)
Artisanat chinois
Relation Orient/Occident (production chinoise)
Graine de tournesol symbolique : Chine, Mao, repas, individu/Masse
Interaction avec le spectateur, mouvement du corps (parcours, station, échanges sociaux), aspects sensitifs (toucher, son)
AI WEIWEI
4
S.A.C.R.E.D
2011-2013
 
Marcel Duchamp, Etant donnés, 1) la chute d’eau 2) le gaz d’éclairage, 1946-66

Ai Weiwei, Moon Chest, 2008, Dumbass (Explicit), 2013, 81 Days, 2014
Installation/Environnement
Sculptures minimalistes (caissons)
6 caissons parallélépipédiques
Dioramas (échelle ½)
Récit autobiographique (détention, séquestration, garde rapprochée, perte de l’intimité, perte de repères)
Aspect engagé, lutte pour les droits de l’homme
Critique du gouvernement chinois
Référence religieuse (église de Venise, stations du Christ)
Spectateur actif (parcours) et voyeur









GABRIEL
OROZCO
1
La DS
1993
 
Marcel Duchamp, Fontaine, 1917
 César, Dauphine, 1959/1970
Arman, White Orchid, 1963
Mario Merz, Automobile trapassata dal neon, 1969
Richard Baquié, Amore mio, 1985
Bertrand Lavier, Giulietta, 1985
Erwin Wurm, Fat Car, 2001
 Pascale-Marthine Tayou, Vieille Neuve, 2000, Garage Modern, 2003

Gabriel Orozco, Parking Lot, 1995, Carta Blanca, 2009, Asterisms, 2012


Objet
Véhicule (mouvement)
Œuvre créée pour la France (voiture française emblématique des Trente Glorieuses)
Objet transformé et montrant son processus de réalisation
Voiture coupée en trois et réassemblée sans le tiers central ni le moteur
Part d’absence
Part d’obsolescence
Aspect aérodynamique
Spectateur autorisé à l’origine à entrer dans le véhicule et à faire l'expérience du nouvel espace réduit




GABRIEL
OROZCO
2
Ping-Pond Table
1998
 
Marcel Duchamp, Piste de course pour le jeu des "Petits chevaux", 1910-1911, Jeu d’échecs, 1918, Partie d’échecs, 1968
Robert Morris, Bodyspacemotionthings, 1971-72
George Maciunas, Flux Ping-Pong, 1976,

Gabriel Orozco, Four Bicycles (There Is Always One Direction), 1993, Yogurt Caps, 1994, Horses Running Endlessly, 1995, Carambole with Pendulum, 1996, Half Submerged Ferris Wheel, 1997-2000





Installation
Jeu (objets, choses et joueurs)
Deux tables de ping-pong aux bords arrondis reliées par une mare centrale remplaçant le filet et compliquant le jeu (hasard) qui se déroule dans l'espace et le temps
Quatre points cardinaux (monde, direction, mouvement)
Le titre est un jeu de mots entre "ping-pong" et "pond" (mare), mélangeant ainsi le jeu et le bassin aux lotus (symbole bouddhiste de l'univers)
Œuvre interactive


GABRIEL
OROZCO
3
Samurai Tree Invariants
2004-2006
 




Alexander Rodtchenko, Composition au compas, 1915, Sans titre, 1917, Composition, 1918
 Marcel Duchamp, Rotoreliefs, 1935
 Andy Warhol, Shadows, 1978-1979

Gabriel Orozco, Carnet 4, 1993-1994, Atomists series, 1996, Kelly Kites series, 2001







Installation/Environnement
Retour à la peinture
Série de toiles abstraites à base de cercles colorés rotatifs construits à partir d’un point unique (compas)
Recherche l’année suivante à l’aide d’un logiciel de toutes les permutations (taille, couleur)
Impression numérique des 672 combinaisons possibles (en opposition au hasard)

GABRIEL
OROZCO
4
Mobile Matrix
2006
 
Marcel Duchamp, Rotative plaques verre, 1920, Anemic Cinema, 1926, Rotoreliefs, 1935
Pino Pascali, Baleina, 1966
Brian Jungen, Cetology, 2002
Shen Shaomin, Three Headed Monster, 2002

Damian Hirst, Where Are We Going ?..., 2000-2004

Gabriel Orozco, Black Kites, 1997, Inner Circles of the Wall, 1999, Dark Wave, 2016

Squelette d’animal (mouvement)
Squelette de baleine, récupéré échoué sur une plage mexicaine, délivré de sa chair, classifié, traité, numéroté puis reconstitué
Part d’absence (chair)
Visibilité du squelette, de sa croissance et de ses articulations pour se mouvoir
Squelette recouvert de dessins noirs de segments de cercles concentriques avec un centre et un point de vue uniques (effets de mouvement)
Question écologique
Suspension de l’œuvre (dans l’air comme dans l’eau) faisant écho par sa structure à celle des rayonnages de la bibliothèque nationale de Mexico









PASCALE-MARTHINE
TAYOU
1
Chalk C
2007
 
Alberto Burri, Sacco e rosso, 1954
Jean Dubuffet, Messe de terre, 1959-1960
Jim Dine, Five Feet of Colorful Tools, 1962

Pascale-Marthine Tayou, Matiti (bidonville) B, 2008, Charcoal H, 2012, Triple B, 2012, Dirty Mirror - Bamako, 2013, Cloth Paintings, 2013










Tableau-relief (craies sur bois), entre peintre et sculpture
Intérêt à l’enfance (mémoire individuelle et collective, école, craie, tableau), à la couleur (diversité symbolique des couleurs de peau, des pays, des continents…), à la matière (matériau pauvre, récupération, recyclage, collection, accumulation)
L’outil graphique devient œuvre
L’utilisation de la couleur/matière de l’objet quotidien se retrouve dans ses installations de crayons, foulards, drapeaux, parapluies, vêtements, sacs plastique, bassines,  calebasses, paquets cadeaux, néons…




PASCALE-MARTHINE
TAYOU
2
Poupée Pascale
2008
 
Intérêt pour l’art primitif fin XIX°-début XX° s. (Gauguin, Picasso, André Breton…)
Jean Dubuffet, Le Magicien, 1954
Arman, Fertility (Emersion), 1999
Brian Jungen, Prototypes, 1998-2000
Jake & Dinos Chapman , The Chapman Family Collection, 2002

Théo Mercier, Grand et petit koudou, 2011

Pascale-Marthine Tayou, Human Being, 1995, Tayouken Piss, 2007, Poupées Pascale, 2008, Human Being @Work (Poupées de chiffon), Arsenal, Biennale de Venise 2009, Kids Mascarade, 2009, Private collection, year 3000, n° 20, origine Athens-Greece, 2009, Poupée Pascale, 2012, Les Poupées Pascale Vendeur de Colons 2, 2012, Masques passeport, Au fil de l'Eau, Rives de Saône, Lyon 2012, Arbre de Vie, 2015




Poupée hybride (religion, Vaudou, mythe, ancêtres, enfance) africano (forme humaine matériaux pauvres et colorés, débris, tissus, petits objets et matières, piédestal de bois brut) –occidentale (cristal précieux, transparent et travail traditionnel d’artisans d’art de Murano)
Renvoi à l’identité duelle de l’artiste (son prénom, Afrique/Europe)

PASCALE-MARTHINE
TAYOU
3
Home Sweet Home
2011
 
Mario Merz, Lingotto, 1968, Albero Grande Solitario, 1995

Gabriel Orozco & Co, Scaffolding for Our Modern Ruins, 1987

Pascale-Marthine Tayou, Plansone Duty Free, 2006, Matiti (bidonville) B, 2008, Human Being @Work, Arsenal, Biennale de Venise 2009, Octopus, 2010, Soweto Landscape, 2010, Umbrella City, 2010, Favelas A, 2011, CarouSoul, 2011, Tour de tables, 2011, Tayouwood, Art Basel in Basel, 2014
Installation d’éléments divers et hétéroclites (accumulation, collection : troncs d'arbres, cages à oiseaux, câbles, microphones, foin, figures humaines colorées)
renvoyant à la nature (végétaux, oiseaux) et à l’homme (silhouettes, objets en relation à la nature et à l’habitat, case, cage et au monde technologique, câbles, micros)
Construction verticale et circulaire (architecture, pilotis, case, village) recouverte de quantité d’éléments où foin et câble, semblables, coexistent
Evocation (titre, microcosme, Arbre de vie) du monde (relation nature/ homme, homme/homme), de son passé, de son présent, de sa diversité, de son hybridation
Côté bidonville, bricolage, recyclage, chaos, équilibre précaire (Afrique/monde)




PASCALE-MARTHINE
TAYOU
4
Plastic Bags, Paris, Gare Saint-Lazare
2012
 
Marcel Duchamp, Ciel de roussettes, 1938,
Martial Raysse, Arbre, 1960
Michelangelo Pistoletto, Vénus aux chiffons, 1967
Tony Cragg, Palette, 1985
Dennis Oppenheim, Trees, 2006
Gabriel Orozco, Vitral, 1998, Asterisms, 2012
Ai Weiwei, Remembering, 2009
Thomas Hirshhorn, Too Too-Much Much, 2010
Christian Boltanski, Personnes Monumenta, 2010


Pascale-Marthine Tayou, Plastic Bags, 2001, Plastic Bags, Biennale de Venise, 2005, Plastic Bags, 2008, Plastic Tree 8, 2010, Plastic Tree C, 2014





Installation (sacs plastiques de couleur accrochés sur un filet suspendu de forme ovoïde, sculpture géométrique et molle)
Objet du quotidien, matériau pauvre, collecté, assemblé, accumulé
Objet détourné (symbole de société de consommation et de pollution)
Œuvre interactive, travail collaboratif (workshop, participation d’étudiants et de passants à l’accrochage des sacs de couleur)
L’utilisation de la couleur/matière de l’objet quotidien se retrouve dans ses installations de crayons, foulards, drapeaux, parapluies, vêtements, bassines,  calebasses, paquets cadeaux, néons…