4

4

mardi 4 novembre 2014

282-DE LA POÉTIQUE DES NUAGES DANS L'ART (1-LA PEINTURE DU XV° AU XIX° S.)




- Le Sacrifice d'Iphigénie, entre 10 et 79,
fresque romaine de la Maison du Poète, Aulis, 
d'après un modèle grec de Timanthe, fin V°-début IV° s. av. J.-C.

- Saint Jean, Évangiles dits de François II, vers 850-900,
enluminure carolingienne, Paris, BnF, Latin 257, folio 147 v°.


Faire l'étude du nuage dans l'art peut paraître anecdotique mais étudier le nuage c'est étudier l'histoire de la représentation du ciel et du paysage. De quand date la première représentation peinte du nuage dans l'art occidental ? Pas de nuage dans le fond doré byzantin ou le ciel bleu étoilé de l'art gothique ! Faut-il placer la naissance du nuage dès la peinture grecque et romaine et sa renaissance au XV° siècle ? Qu'en est-il dans la peinture murale antique et médiévale, dans l'enluminure et la gravure, dans le vitrail et la tapisserie ? Qu'en est-il dans les arts des autres civilisations (Chine notamment) ? Qu'en est-il dans le bas-relief ? Quand placer la naissance du nuage sculpté et sous quelle forme ?

Qu'entendons-nous d'ailleurs pas nuages ? Où s'arrêtent leur définition et leur représentation ? Connaissons-nous bien les nuages ? Savons-nous les identifier, en dehors des cumulus ? Depuis quand pleut-il dans la peinture ? Un ciel gris homogène nous intéresse-t-il ? Qu'affectionne-t-on dans un ciel peint : un ciel bleuté aux nuages blancs, un ciel de lever ou de coucher de soleil ou un ciel nocturne aux nuages éclairés en contre-jour, un ciel noir d'orage ou de tempête parfois timbré d'un arc-en-ciel, un pays plat aux nuages bas qui font écho aux feuillages des arbres, un paysage de forêt, une marine où les forces mouvantes des nuages et des vagues se rencontrent, un paysage de montagnes où les sommets touchent le ciel et déchirent les nuages ? La brume et le brouillard sont-ils à étudier en parallèle ? Les volutes de fumée des incendies, des machines industrielles ou des bombes sont-elles à comptabiliser quand elles rejoignent les nuages ?

Et pourquoi les peintres occidentaux ont-ils représenté le ciel et ses nuages ? Pour évoquer le séjour divin des dieux olympiens et du Dieu chrétien ? Pour évoquer le haut, le spirituel, l'ascension, l'envol, le rêve, le voyage ? Pour faire un panorama du monde, l'étudier et le comprendre ? Pour servir de cadre à la scène historique ou à la scène de genre représentée ? Pour évoquer la perspective ? Pour donner du réalisme au quotidien observé ? Pour accentuer l'effet de plein air ou de drame ? Pour étudier la couleur, la lumière ? Pour peindre l'infini, l'immatériel ? Trop de questions et trop peu de réponses. Juste quelques œuvres...



- MASACCIO (1401-c.1428), Le paiement du tribut par Saint Pierre, 1427-1428,
 fresques de la chapelle Brancacci, église Santa Maria del Carmine de Florence,
 bras sud du transept, chapelle orientale dédiée à saint Pierre. 


- DELLA FRANCESCA (Piero di Benedetto de Franceschi dit, c.1412-1492), La Résurrection du Christ, 1463-1465,
fresque et tempera, 2,25x2 m, Sansepolcro, mur de la Salle des Conseils, actuel Museo Civico.


- MANTEGNA Andrea (c.1431-1506), Mantoue, Palais ducal, Castello San Giorgio, Faux oculus de la voûte, fresques de la Chambre des Époux (Gonzague), vers 1465-1474.


- MANTEGNA Andrea (c.1431-1506), Minerve chassant les Vices du jardin de la Vertu, c.1500-1502,
ensemble et détail des nuages anthropomorphes,
tempera et huile sur toile, 160x192 cm, Paris, Musée du Louvre.


- VAN EYCK Hubert (c.1366-1426) et VAN EYCK Jan (c.1390-1441), Saint Christophe accompagnant les ermites et pèlerins, détail de l'Autel de Gand ou Retable de l'Adoration de l'Agneau mystique, achevé en 1432,
panneau latéral droit du registre inférieur du polyptyque en bois peint ouvert (3,75x5,20 m).


- FOUQUET Jean (c.1415-c.1481), Saint François recevant les stigmates et un chanoine en prière, vers 1455,
Heures à l'usage d'Angers (NAL 3211), folio 241, Paris, BnF.


- DÜRER Albrecht (1471-1528), Vue du château de Trente, 1494,
aquarelle, Brême, Kunsthalle.

- DÜRER Albrecht (1471-1528), Monstre marin, vers 1498,
gravure, 25,2x18,9 cm, San Francisco Museum of Fine Arts.


- BOSCH Jérôme (c.1450-c.1516), Le Char de foin, 1501-1502,
triptyque, panneau central, huile sur toile, 135x100 cm, Madrid, musée du Prado.


- PATINIR Joachim (1485-1524), La Traversée du Styx, vers 1515-1524,
huile sur bois, 64x103 cm, Madrid, musée du Prado.


- BRUEGHEL L'Ancien, Peter (c.1525-1569), Paysage avec la Fuite en Egypte, 1563,
huile sur bois, 37,1x55,6 cm, Londres, Courtauld Institute.


- ALTDORFER Albrecht (1488-1538), La Bataille d'Alexandre, vers 1528-1529,
huile sur bois, 158,4x120,3 cm, Munich, Alte Pinakothek.


- GIORGIONE (1477-1510), La tempête, vers 1500-1510,
huile sur toile, 82,5x73 cm, Venise, Galleria dell'Academia.


- ROMAIN Jules (Giulio Pippi di Jannuzzi dit, c.1499-1546), Mantoue, Palais du Té, architecture 1525-1534, fresques de la Salle des Géants, c.1530-1536.

- MICHEL-ANGE (Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit,1475-1564), Le Jugement Dernier, 1536-1541,
 fresque de 17x13 m (représentant 400 personnes) peinte sur le mur de l'autel de la Chapelle Sixtine au Vatican.

VÉRONÈSE (Paolo CALIARI dit, 1528-1588), la Vérité portée par les ailes du Temps entourée des sept dieux planétaires olympiens, Villa Barbaro de Maser, 1560-1561,
fresques de l'octogone central de la voûte de la Sala dell'Olimpo.


- LES CARRACHE, Anibale Carracci (1560-1609), Agostino Carracci 1557-1602), Lodovico Carracci (1555-1619), Remus et Romulus allaités par la louve romaine, vers 1588-1590,
Bologne, fresque du Salon d'Honneur du Palais Magnani.

- LE DOMINIQUIN (Domenico Zampieri dit, 1581-1641), Paysage avec la Fuite en Egypte, vers 1621-1623,
huile sur toile, 164x213 cm, paris, musée du Louvre.


- LE LORRAIN (Claude Gellée dit, c.1600-1682), Port de mer au soleil couchant, 1639,
huile sur toile, 103x135 cm, Paris, musée du Louvre.

- POUSSIN Nicolas (1594-1665), Paysage avec Agar et l'ange, vers 1660-1665,
huile sur toile, 100x75 cm, Rome, Palais Barberini.


- RUBENS Pierre-Paul (1577-1640), Paysage à l'arc-en-ciel, vers 1635,
huile sur toile, 123x172 cm, Munich, Valenciennes, musée des Beaux-Arts.

- REMBRANDT (1606-1669), Paysage d'orage, c.1640,
huile sur panneau de chêne, 52x72 cm, 
Braunschweig, Herzog Anton Ulrich Museum.


- RUISDAEL Jacob van (c.1628-1682), Vue de Haarlem depuis le nord-ouest et des champs de blanchiment, vers 1650-1682,
huile sur toile, 43x38 cm, Amsterdam, Rijksmuseum.



- VERMEER Johannes (1632-1675), Vue de Delft, 1659-1660,
huile sur toile, 98,5x117,5 cm, La Haye, Mauritshuis.

- HOBBEMA Meindert (1638-1709), Un moulin à Singraven, près de Denekamp, c.1665-1670,
huile sur bois, 60x84,5 cm, Londres, National Gallery.


- TIEPOLO Giovanni Battista (1696-1770), Béllérophon chevauchant Pégase
 et s'envolant vers la Gloire, 1746-47, 
fresque de 6 m de diamètre, plafond du Palazzo Labia, Venise.



 - GAINSBOROUGH Thomas (1727-1788), Paysage avec une vue éloignée de village, c.1745-55,
huile sur toile, 151x76 cm, Édimbourg, National Gallery of Scotland.

 - GAINSBOROUGH Thomas (1727-1788), Paysage avec bouvier et bovins, c.1770,
huile sur toile, 43x34 cm, collection particulière.


- FRAGONARD Jean-Honoré (1732-1806), La Fête à Saint-Cloud, vers 1775-1780,
huile sur toile, 214x334 cm, paris, Hôtel de Toulouse, siège de la Banque de France.

- FRAGONARD Jean-Honoré (1732-1806), L'Orage ou La Charrette embourbée, vers 1756-1761,
huile sur toile, 73x97 cm, Paris, musée du Louvre.


- VERNET Joseph (1714-1789), La nuit, un port de mer au clair de lune, 1771,
huile sur toile, 98x164 cm, Paris,musée du Louvre.

- VERNET Joseph (1714-1789), Le naufrage, 1772,
huile sur toile, 113,5x162,9 cm,Washington, NGA.


- FRIEDRICH Caspar David (1774-1840), Le Moine au bord de la mer, vers 1808-1810,
huile sur toile, 110x171,5 cm, Berlin, Alte Nationalgalerie.

- FRIEDRICH Caspar David (1774-1840), Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages, 1817-1818,
huile sur toile, 94,4x74,8 cm, Hambourg, Kunsthalle.


- CONSTABLE John (1776-1837), Grand paysage aux nuages gris, vers 1821,
huile sur papier sur toile, 19,4x27,9 cm, Yale Center for British Art,
l'une des nombreuses études de nuages peintes en plein air dans les années 1821-22
 et portant au revers des indications de date, de lumière, de vent et d'atmosphère.

- CONSTABLE John (1776-1837), Etude de nuages (entre 11h et 12h), 1822,
huile sur papier sur panneau, 47,6x57,5 cm, Londres, Tate Gallery.


- TURNER William (1775-1851), Un désastre en mer, c.1835,
huile sur toile, 171,4x220,3 cm, Londres, Tate Gallery.

- TURNER William (1775-1851), Pluie, vapeur, vitesse, le Grand Chemin de fer de l'Ouest, 1844,
huile sur toile, 91x121,8cm, Londres, National Gallery.


- GÉRICAULT Théodore (1791-1824), Scène de déluge, 1818,
huile sur toile, 97x130 cm, Paris, musée du Louvre.

- GÉRICAULT Théodore (1791-1824), Course de chevaux ou Le Derby d'Epsom, 1821,
huile sur toile, 91x122 cm, Paris, musée du Louvre.


- ROUSSEAU Théodore (1812-1867), Paysage d'automne, 1840-1845,
huile sur toile, 23x35,5 cm, musée de Valence.

- ROUSSEAU Théodore (1812-1867), La Mare, c.1855,
huile sur panneau, 31,12x45,72 cm, New York, Schiller & Bodo Gallery.


- DAUBIGNY Charles-François (1817-1879), Paysage, vers 1850-1860,
huile sur toile, 38,1x65,4 cm, Los Angeles County Museum.

- DAUBIGNY Charles-François (1817-1879), Bords de rivière, date inconnue (troisième quart du XIX° siècle),
huile sur toile, 23,5x32,4 cm, Collection privée.


- HOKUSAI Katsushuka (1760-1849), L'orage sous le sommet de la montagne, vers 1829-1833,
3ème vue des "Trente-six vues du mont Fuji", estampe, 24,4x36,2 cm, Paris, BnF.

- HIROSHIGE Utagawa (1797-1858), Lune d'automne à Seba, vers 1839,
32ème planche des "Soixante-neuf relais de la grande route de Kiso", estampe, 22,5x32,5 cm, BnF.


- LE GRAY Gustave (1820-1884), La Grande vague, Sète, 1857,
photographie, épreuve sur papier albuminé d'après deux négatifs superposés (ciel et mer)
 sur plaque de verre au collodion, 33,7x41,4 cm, New-York, Metropolitan Museum of Art.

SUR LES NUAGES DANS LA PHOTOGRAPHIE DU XIX° SIÈCLE VOIR L'ARTICLE DE LA BNF

- THIOLLIER Félix (1842-1914), Effet de ciel sur la plaine, Forez, c.1875,
photographie, épreuve sur papier albuminé d'après négatif
 sur plaque de verre au collodion, 13,2x21,5 cm, Paris, galerie Michèle Chomette. 


- BOUDIN Eugène (1824-1898), Deauville à marée basse, vers 1865,
huile sur toile, 42,9x65,4 cm, Collection privée.

- BOUDIN Eugène (1824-1898), La plage à Trouville, 1865,
huile sur toile, 36x62,8 cm, Princeton University Art Museum.


- BOUDIN Eugène (1824-1898), Etude de ciel, vers 1885-1895,
huile sur bois, 38x46 cm, Le havre, musée Malraux.

- BOUDIN Eugène (1824-1898), La plage à Trouville, vers 1890,
huile sur toile, 35,6x58,1 cm, Londres, National Gallery.



- COURBET Gustave (1819-1877), La mer orageuse ou La vague,1869-70,
huile sur toile, 117x160,5 cm, Paris, Musée d'Orsay.


- COURBET Gustave (1819-1877), Vue du Lac Léman ou Scène de plage (La Tour-de-Peilz), 1874,
huile sur toile, 38x55,5 cm, Londres, The National Gallery.




- MONET Claude (1840-1926), Soleil couchant et paysage, vers 1865,
pastel sur papier gris, 21,2x37,9 cm, Nantes, musée des Beaux-Arts.

- MONET Claude (1840-1926), La Gare Saint-Lazare, vue extérieure, 1877,
huile sur toile, 60x80 cm, Collection privée.


- MILLET Jean-François (1814-1875), Le Printemps, 1868-1873,
huile sur toile, 86x111 cm, Paris, musée d'Orsay.


- SISLEY Alfres (1839-1899), Bord de Seine ou du Loing, vers 1877-1879,
huile sur toile, 38,5x46,5 cm, musées de Strasbourg.

- VAN GOGH Vincent (1853-1890), Champ de blé avec cyprès, 1889,
huile sur tile, 73x94,4 cm, New York, Metropolitan useum of Art.



- SIGNAC Paul (1863-1935), Saint-Tropez, Coucher de soleil au bois de pins, 1896,
huile sur toile, 65x81 cm, Saint-Tropez, musée de l'Annonciade.

- CROSS Henri-Edmond (1856-1910), Le Nuage rose, c.1896,
huile sur toile, 54x62 cm, Collection particulière.


- AÏVAZOVSKI Ivan (1817-1900), Nuage au-dessus de la mer, calme, 1889,
huile sur toile, 112x146 cm, Saint-Pétersbourg, musée d'Etat russe.

- KUINJI Arkhip (1842-1910), Nuages, vers 1898-1908,
huile sur toile, Saint-Pétersbourg, musée d'Etat russe.


VOIR UNE VIDÉO (2 MN) DE PRÉSENTATION DE L'EXPOSITION DU MUSÉE MALRAUX DU HAVRE
"LES NUAGES...LA-BAS...LES MERVEILLEUX NUAGES ! ", 2009-2010
http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/lart-du-nuage-en-peinture-et-en-photo-au-musee-malraux-du-havre-17161



VOIR LA SUITE DE CET ARTICLE
DE LA POÉTIQUE DES NUAGES DANS L'ART (2-LES ANNÉES 1900-1980)